German Icon English Icon
PDF Download

Mayurasana

 

Mayurasana

 

«Mayurasana», la «Posture du Paon», est un exercice (Asana) de Hatha Yoga pour la santé des organes digestifs et la vigilance mentale. «Mayurasana» est le 10e Asana parmi les 12 Postures de Base de la Série Yoga Vidya, bien qu'il soit généralement remplacé par «Kakasana», le «Corbeau».

 

 

Table des Matières

1 Sukadev sur Mayurasana
2 Exécution de Mayurasana

2.1 Effets de Mayurasana
2.2 Aides possibles pour Mayurasana

3 Swami Sivananda sur Mayurasana

3.1 Méthode
3.2 Avantages
3.3 Variations
3.4 Narayani montre Hamsasana et Mayuri (anglais)

 

 

Sukadev sur Mayurasana

 

 

srt script

 

 

 

Exécution de Mayurasana

Dans la vidéo suivante, Sukadev explique l'exécution de «Mayurasana». Ci-dessous, Swami Sivananda décrit avec des mots l'approche et les effets de son point de vue.

 

 

srt script

 

 

 

Effets de Mayurasana

Maintenir l'équilibre dans «Mayurasana» — le «Paon» — requiert toute la force et la concentration nécessaires. Lorsque l'Asana est exécutée correctement, la tête, le corps et les jambes sont en ligne droite et parallèles au sol. La posture facilite la digestion — même si vous ne pouvez pas tenir en équilibre sur vos mains, car votre poids corporel pousse vos coudes dans le bas-ventre, massant la rate et le pancréas. Une fois que vous avez maîtrisé cette Asana, essayez une position plus avancée de la main : soit soutenez-vous à vos poings, soit le bout de vos doigts est dirigé vers votre tête au lieu de pointer vers l'arrière.

 

  • Physique : «Mayurasana» est considéré comme l'exercice le plus efficace pour les organes digestifs. L'artère principale de l'abdomen est comprimée par la pression des coudes. L'augmentation de l'apport sanguin qui en résulte aide les organes digestifs, renforçant le foie ainsi que l'estomac et le pancréas. «Mayurasana» aide à régénérer l'ensemble du système nerveux. «Mayurasana» renforce les muscles des bras et augmente la capacité pulmonaire.
  • Muscles étirés : muscles des épaules
  • Muscles renforcés : Pectoraux (muscles de la poitrine), latissimus (muscles dorsaux larges), muscles de l'avant-bras, triceps (extenseurs de bras), longissimus (muscles dorsaux longs), fessiers (muscles fessiers).
  • Énergique : «Mayurasana» a un fort effet d'activation et d'éveil. «Mayurasana» est fortement recommandé le matin et chaque fois que l'énergie doit être activée rapidement et efficacement.
  • Chakras concernés : Manipura, Ajna
  • Mental : «Mayurasana» développe la confiance en soi, le courage, la concentration, la volonté et l'équilibre.

 

 

srt script

 

 

 

Aides possibles pour Mayurasana

Si, malgré de nombreux efforts, vous ne voulez pas réussir, deux aides, à savoir une ceinture ou un oreiller (natte de Yoga) pourraient vous être utiles.

 

  • Oreiller : Parfois, les proportions sont réparties un peu maladroitement, de sorte qu'avec des bras plus courts par rapport au haut du corps, il est déjà difficile de faire remonter les jambes. Pour cela, prenez votre oreiller de Méditation et placez-le entre le haut de vos bras et votre torse. Cela crée un effet de levier plus important et grâce de cela le «Paon» est soudainement pour beaucoup des gens plus facile à atteindre. Continuez à vous entraîner de cette manière. Mais au bout d'un certain temps, il faut à nouveau essayer de se passer de l'oreiller. Au lieu d'un oreiller, vous pouvez aussi enrouler votre natte de Yoga et l'utiliser de la même manière que l'oreiller.
  • Sangle : Pour certains élèves, les proportions sont telles que lorsqu'ils essaient de rentrer dans le «Paon», leurs coudes glissent toujours vers l'extérieur. Si cela est toujours dû à l'habillement, est l'utilisation d'une ceinture ici recommandée. Faites une boucle et passez les deux bras à travers elle et la sangle se trouve à peu près au niveau au-dessus de l'articulation des coudes. Si vous allez maintenant dans le «Paon», les coudes ne peuvent pas se détacher à cause de la fixation.

 

 

Swami Sivananda sur Mayurasana

 

SivanandaSwami Sivananda

 

«Mayur» signifie «Paon» en sanskrit. Lorsque cette Asana est exécutée, elle ressemble à un «Paon» avec la roue du paon (les plumes de sa queue) bien ouverte. Cet Asana est un peu plus difficile que «Sarvangasana» et «Matsyasana». Elle nécessite une bonne condition physique, les gymnastes peuvent prendre cette posture très facilement. C'est plus ou moins la même chose que l'exercice pur sur les barres.

 

 

Méthode

Agenouillez-vous sur le sol. Asseyez-vous sur les orteils. Levez les talons. Rassemblez les avant-bras ensemble. Placez les deux paumes de mains sur le sol. Les petits doigts doivent être placés à proximité les uns des autres proches les uns des autres ou rapprochés. Les pouces doivent toucher le sol. Ils doivent pointés vers les pieds. Vous disposez maintenant d'avant-bras stables et fermes pour soutenir l'ensemble du corps lorsque vous soulèverez les jambes et le torse dans la suite. Maintenant, faites descendre lentement le bas-ventre contre les coudes allongé l'un à côté de l'autre. Soutenez le corps en appuyant maintenant vos coudes dans votre nombril. C'est la première étape.

Les novices éprouvent généralement des difficultés à maintenir l'équilibre une fois qu'ils ont levé leurs jambes du sol. Placez un oreiller devant vous. Il arrive que vous tombiez en avant et que vous vous blessiez légèrement au nez. Essayez de glisser sur le côté lorsque vous ne pouvez pas maintenir votre équilibre. Lorsque vous trouvez qu'il est difficile à étendre les deux jambes vers l'arrière en même temps, alors étendez-les une par une. Si vous prenez la version où vous penchez le corps vers l'avant et renvoyez la tête, les jambes se soulèvent automatiquement du sol et vous pouvez les allonger avec une relative facilitée. Lorsque l'Asana est complètement debout, la tête, le torse, les tubérosités ischiatiques, les cuisses, les jambes et les pieds sont en ligne droite. Cette posture est très belle à regarder.

Les débutants peuvent pratiquer cette Asana en se tenant sur les côtés d'un lit. Ils trouveront la pratique si facile. Si vous faites preuve de bon sens, vous serez en mesure de tenir votre équilibre sans trop de difficultés. Les personnes faisant des exercices plus épais doivent faire attention à ne pas tomber ou glisser. Ne soyez pas saccadé dans le processus d'étirement des pieds. Pratiquez cette Asana pendant 5 à 20 secondes. Ceux qui sont en bonne condition physique peuvent s'entraîner pendant 2 à 3 minutes. Retenez le souffle en soulevant le corps. Quand vous sortez des Asana, expirez lentement.

 

 

Avantages

«Mayurasana» a son propre charme inhérent. L'Asana vous permettre de concentrer rapidement vos forces. En quelques secondes, vous aurez un entraînement complet. L'asana est similaire à une injection sous-cutanée d'adrénaline ou de digitoxine.

C'est une merveilleuse Asana pour améliorer la digestion. Elle détruit les effets d'une alimentation malsaine. Il améliore le pouvoir digestif. Grâce à elle, même la digestion de la terrible toxine Halahala devient possible et les effets sont réduits. Cette pratique permet de guérir les indigestions et les maladies du tractus gastro-intestinal, comme la gastrite chronique, et de réduire l'hypertrophie du foie et de la rate en améliorant la pression dans l'abdomen. Les poumons et tous les organes abdominaux internes sont stimulés de manière appropriée par une meilleure pression abdominale. La fonction hépatique lente ou la paralysie due à l'hépatite disparaît. L'asana stimule la fonction intestinale, éliminent la constipation (conventionnelle, chronique et habituelle) et réveillent la «Kundalini». Il stimule merveilleusement l'appétit, élimine toutes les maladies dues au vent excessif, à la colère ou à la paresse, guérit le diabète, les hémorroïdes et renforce les muscles des bras. Cette Asana peut vous permettre de faire un maximum d'exercice physique en très peu de temps.

 

 

Variations

I. Lolasana : Construisez «Padmasana», le «Siège du Lotus». Assis dans la première étape de «Mayurasana». Le poids de votre corps sera sur vos genoux et vos mains. Ensuite, soulevez lentement le bas de votre corps qui asseyant en «Padmasana». Réalisé avec «Padamasna» c'est une sorte de posture de swing. Elle s'appelle «Lolasana». Vous découvrirez également les bienfaits du «Mayurasana» dans cette Asana.

 

Pfau VollendungLe «Paon» à la perfection

 

II. Hamsasana : une sorte d'oie. L'Asana est relativement facile à prendre. Cette exécution temporairement de «Mayurasana» est connue sous le nom de «Hamsasana». Ici, les orteils sont maintenus au sol avant de lever les jambes pour «Mayurasana».

 

 

Narayani montre Hamsasana et Mayuri (anglais)

«Hamsasana» est une bonne préparation pour le «Paon» complet. Le «Mayuri» suivant est quelque chose comme le «Petit Paon». Enfin, Narayani montre «Pincham Mayurasana», qui symbolise la plume de queue d'un paon.

 

 

srt script

 

 

Les étudiants demandent souvent comment se préparer au mieux à l'apprentissage du «Paon». En fait, il est préférable de pratiquer «Mayurasana» encore et encore. Avec plaisir aussi par les étapes intermédiaires de «Hamsasana».